Deuxième contact

2 août 2006. C’est mon deuxième jour d’exploration. Je suis à côté de Chevilly et la plateforme principale. La plateforme est derrière et on regarde en direction du sud, vers Saran. On se situe environ au milieu des 18km de ligne. La portion de rail que l’on voit ici est la plus taguée.

L’avortement tue. Oui, c’est vrai, mais bon, de là à s’entêter à le réécrire après chaque effacement… Ça n’empêche pas Titine de poser devant.

Les contrepoids des deux cabines d’inspection qui longent le rail de chaque côté pendant quelques kilomètres vers le sud.

Autre vue qui laisse distinguer les poulies faisant penser à des roulettes à pizza selon certains.

Vue intéressante de la forêt de poteaux juxtaposant les poteaux du rail. On regarde vers le nord.

La plateforme fait bien 100m de long. Le rail est à gauche.

Un gros zoom montrant au loin la ligne qui continue vers Artenay.

Des vieux pneus jonchent le sol. Ils ne sont certainement pas d’époque.

Les déchets ne manquent pas sous cette plateforme qui a dû abriter bon nombre de squatteurs pendant ces trente ans.

Le système hydraulique du rail rétractable permettant l’extraction de l’aérotrain de son rail.

Le contrepoids du système hydraulique. Il bascule encore de droite à gauche si on le pousse car il est encore tendu au bout de ses câbles.

Voici un vérin.

De l’autre côté du contrepoids. La végétation est bien présente.

Même au sol les poteaux sont tagués, mais personne ne les voit de la route.

Les canalisations alimentant les vérins.

Des tags sur le contrepoids.

Les torrents d’eau pendant les tempêtes dessinent des canaux autour des vestiges de feux sauvages.

Il paraît que l’aérotrain a été sponsorisé par Krisprolls… Au fond en haut à gauche, les dalles qui forment le sol de l’ancien hangar. En dessous, au sol, ça n’est plus bétonné.

De l’autre côté du hangar. On est toujours orienté vers le nord.

Des canalisations au plafond côtoient les dalles amovibles du hangar. Elles permettaient de monter l’aérotrain depuis le sol dans son hangar grâce à des treuils verticaux.

Encore des pneus Michelin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Blue Captcha Image
Refresh

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>