La découverte

Saran, le 29 juillet 2006.

Je prend connaissance pour la toute première fois avec le rail à son extrémité sud. On aperçoit ici l’aire de retournement et les quelques mètres de rail de secours vers la gauche. Au fond à droite, on part vers le nord, vers les 18 km de voie.

Vue de dessous du rail.

Gros plan sur un poteau à gauche qui avait été posé en 1968, et vue sur la plateforme.

Triple poteau à l’entrée et à la sortie de la plateforme pour empêcher la translation du rail quand l’aérotrain le pinçait pour freiner.

Vue du dessous de la plateforme et sa forêt de poteaux. On distingue aussi une tringle métallique au centre dont l’intérêt m’échappe.

Une autre vue de dessous. À gauche, vers Saran et les quelques mètres terminaux. À droite, départ vers Cercottes.

Quelques centaines de mètres plus loin, le rail est encore dans une zone pavillonnaire peu dense et ne va pas tarder à s’enfoncer dans la forêt (vers la gauche/derrière). On voit un lotissement à gauche et on longe la ligne SNCF, l’ennemi, à droite, invisible ici.

Début de la forêt au bout de cette route barrée. Le rail est légèrement incliné pour faciliter le passage du virage le plus prononcé de toute la ligne. La route aurait été initialement fabriquée pour poser facilement les poteaux à l’époque.

Les 2 batteries vides du caméscope m’obligent à arrêter là pour aujourd’hui.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Blue Captcha Image
Refresh

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>